521 dossiers
15450 fichiers
537555233226
17/04/2019 13:58

Patience...

ENG : if nothing happens, make sure javascript is enabled and allowed to execute, or try another browser
FRA : si rien ne s'affiche, assurez-vous que Javascript est bien activé

X Elements :
Col. :

Roland Perry, concepteur des CPC, a intégré Amstrad en 1983. Il est à l'origine du personnage de Roland, héros d'une série de jeux (de qualités inégales, mais Roland in time apparaît dans la démo du CPC 6128). Arnold, anagramme de Roland, était le nom de code du CPC durant sa conception.

Bonjour. Je m'appelle Frédéric BELLEC. Je suis un Français amoureux de l'AMSTRAD CPC depuis un tiers de siècle, et je vous invite à voyager avec moi.

Si vous avez moins de quarante ans, cette compilation risque de ne pas vous interpeller. Pour les autres, ceux qui ont connu les débuts de la démocratisation de l'informatique familiale, à une époque où les octets avaient encore une âme, le micro-ordinateur AMSTRAD CPC est une icône, l'emblème de toute une génération de futurs programmeurs, d'infographistes, de musiciens et de techniciens numériques. Chez ces artistes et virtuoses du 8 bits, les CPC 464, 664 et 6128 auront fait naître une quantité insoupçonnable de vocations à une époque où personne n'avait peur des nuits blanches pour saisir des listings de plusieurs pages parus dans la presse spécialisée... Jusqu'à ce que l'internet fast-food ne bouleverse les habitudes numériques !

Avant le CPC, il y a eu le ZX81, Alice, ou encore l'ORIC1. Évolution technologique oblige, on est passé au franchouillard THOMSON MO5, au COMMODORE 64 (surtout aux États-Unis)... ou à l'AMSTRAD CPC ! Puis débarquèrent les 16 bits avec les gammes AMIGA et ATARI qui faillirent sonner le glas des 8 bits. Mais l'AMSTRAD CPC, dont le modèle 6128 sorti en 1985 fut le phare de la marque, reste et restera LA machine, LE représentant du BASIC, LE 'précieux' qu'aujourd'hui encore, plus de trente ans après, on s'arrache toujours dans les brocantes et les petites annonces.

Cette compilation, affectueusement appelée AMSTRAD CPC MÉMOIRE ÉCRITE (ACME pour les intimes), est un socle dématérialisé qui ambitionne de rassembler sur un seul site le maximum de documents sur la thématique de l'AMSTRAD CPC dans les années 80/90, avec une priorité pour la littérature française (livres, manuels et magazines). Cette reconstruction du patrimoine du CPC n'a donc pas pour vocation de mettre en avant les productions logicielles récentes réalisées par la toujours active scène CPC, bien qu'un dossier leur soit dédié, mais bien de préserver la mémoire écrite d'une machine d'exception avant que ses porteurs ne disparaissent.

Ce travail de compilation demeure complexe et réclame patience et beaucoup de clics de souris. Car si brasser le web est une chose, accéder à ses tréfonds en est une autre ! La recherche de l'efficacité réclame de fouiller les sites européens (espanols, allemands, danois, anglais, turcs, grecs...). Merci Google Translation ! Fort heureusement, il existe de longue date des sites web consacrés à la collecte d'anciennes revues ou qui s'évertuent de maintenir à jour des listes présumées exhaustives de documents sur la thématique du CPC. On peut citer, parmi les plus connus,